FANDOM


Guy Vourc'h
-
885121 610098245672494 486207211 o
Informations générales
Nom complet Guy Vourc'h
Naissance 21/03/1921
Engagement FL 11/1940
Matricule 52822Terre
Stage Commando
Badge 36
Première présence attestée au commando 23/09/1942
Raid Hardtack 24
Affectation 6 juin Troop 1
Décès 1988
Lieu de sépulture
Itinéraire
Affectations


Né à Plomodiern (Finistère) le 2 mars 1919 et décédé en 1988, Guy Vourc'h était un officier du 1er BFMC. Il commandait la troop 1 le 6 juin 1944.

[Présent du 23 septembre 1942. C.I. du 10 novembre au 19 décembre 1942. C.I. du 24 et 25 mai 1943.]

Origines et début de guerre Modifier

Guy Vourc’h né le 2 mars 1919 à Plomodiern dans le Finistère. Son père est médecin. Famille exemplaire que les Vourc'h dont le père et les quatre fils rejoindront la France Libre, et la mère recevra la Medal of courage américaine. Évadé depuis Douarnenez le 21 octobre 1940 avec cinq autres volontaires, dont son frère Jean à bord de La Petite Anna, abandonnant ses études de médecine à Paris, Guy Vourc'h arrive en Angleterre le 1er novembre et s’engage dans la France Libre quatre jours plus tard. Lieutenant de l’Armée de terre, il est durant un an agent au Political Intelligence Department de Londres.

Au 1er BFMC Modifier

Après avoir rencontré Philippe Kieffer au Savoy le 11 mai 1942, il lui propose ses services. Kieffer en fera rapidement un chef de section puis le chef de la troop 1. À sa tête, il sera de tous les combats du 1er BFMC. Blessé sur la plage le 6 juin 1944, il devra toutefois être évacué et manquera les premiers temps de la bataille de Normandie. "Je me sens honteux d'un tel confort quand mes camarades luttent et peinent en France" écrira t-il durant sa convalescence. Son frère Jean, membre de la 2e DB, Compagnon de la Libération, fut tué le 23 août sur la route de Paris.

Une prestigieuse carrière de médecin Modifier

Le conflit terminé, Guy Vourc'h reprit ses études de médecine et retourna en Angleterre avec une bourse pour se former à l’anesthésie anglo-saxonne au Royal College of Surgeons. Professeur d’anesthésiologie à l’hôpital Foch, il donna à la discipline des lettres de noblesse qu’elle n’avait pas encore en France. Désormais, elle était une discipline à part entière et les anesthésistes n’étaient plus vus comme de simples assistants. En 1958, il devint le premier agrégé d’anesthésie de France.

Vourc h

Guy Vourc'h médecin après-guerre

Il resta l'un des plus fidèles amis de Philippe Kieffer jusqu'à sa mort. A ses obsèques, c’est lui qui fit le discours d’adieu au pacha, au nom de tous ses anciens camarades : « Un jour viendra, où nous serons tous réunis, comme aux jours heureux où la vie était ardente, et où nous nous préparions pour de grandes aventures. Vous serez avec nous, tel que nous vous avons connu, le Pacha, toujours prêt pour les grandes audaces, toujours jeune toujours fort, ferme, mais indulgent pour les folies des jeunes, car vous étiez jeune, parmi nous, et nous compreniez ». Guy Vourc’h rejoignit son pacha et ses anciens camarades en 1988, à l’âge de 69 ans…

Notes et références Modifier

Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard