Fandom

Wiki Commando Kieffer

René Guy

89pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
René Guy
-
Guy.jpg

Informations générales
Nom complet René Henri Guy
Naissance 13/05/1917
Engagement FNFL 08/07/1940
Matricule 2589T35 puis 10320FN40
Stage Commando Achnacarry 4
Badge 196
Première présence attestée au commando 17/06/1943
Raid Hardtack 14, Premium
Mort pour la France 28/02/1944
Lieu de sépulture Cimetière militaire de Kapelle (Pays-Bas)
Itinéraire
Affectations 1er BFMC


Né à Pignan (Hérault) le 13 mai 1917 et mort pour la France le 28 février 1944 à Scheveningen (Pays-Bas), René Guy était un quartier-maître fusilier membre membre du 1er BFMC.

Avant-guerre Modifier

René Henri Guy né le 13 Mai 1917 à Pignan de Guillaume Georges (cultivateur) et de Marguerite Jeanne Lignon. Il est domicilié, grand rue à Pignan.

La Marine Nationale Modifier

Il s'engage dans la Marine Nationale le 4 juillet 1935 pour une durée de 3 ans dans la spécialité de canonnier (matricule : 2589 T 35) et est incorporé au 5ème dépôt. Il suit sa formation de spécialité sur le cuirassé "Courbet" (juillet 1935 à avril 1936) puis est affecté sur le cuirassé Dunkerque jusqu'en juillet 1938. Au terme de son contrat d'engagement, le 4 juillet 1938, il est congédié et renvoyé dans ses foyers.

René Guy est mobilisé le 2 septembre 1939 et affecté sur le croiseur Duquesne (septembre à décembre 1939), ensuite il est affecté successivement au C.I.F.C. de Brest (décembre 1939 à juillet 1940), à Marine Pointe Noire (Congo - juillet 1940 à février 1942), sur l'aviso dragueur la Moqueuse (février à juin 1942), au 2ème bataillon de fusiliers marins à Beyrouth (Liban - juillet 1942 à mai 1943), à la caserne Surcouf en Angleterre , et à la caserne Bir Hackeim.

Les commandos et la mystérieuse disparition Modifier

René rallie le 1er bataillon de fusiliers marins commandos en juillet 1943. Il décède lors du raid de Wassenaar (à 12 km au nord de La Haye), le 28 février 1944, accompagné de Charles Trépel, Roger Cabanella, Fernand Devillers, Jean Hagnère et Jacquelin Rivière. Les corps sont retrouvés lors de la libération des Pays-Bas, enterrés sommairement sous de fausses identités comme aviateurs de la R.A.F. Malgré toutes les recherches entreprises par les autorités néerlandaises et britanniques, le mystère de leur mort reste une énigme. A l’endroit où périrent le capitaine Trépel et ses compagnons, à la borne 91 sur la plage de Wassenaar, un monument rappelle leur sacrifice.

Décorations Modifier

  • Médaille Militaire
  • Citation à l'Ordre de l'Armée

Notes et références Modifier

Liens externes Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard